La calligraphie, une danse du pinceau dans le souffle

 J’ai toujours aimé dessiner et peindre à l’encre de chine. ce qui me fascine, c’est de saisir l’instant dans une goutte d’encre prise au pinceau. Tout va très vite, et aussi beaucoup se pense avant. dans l’attitude, la manière de prépare son espace d’atelier, dans le calme, dans l’intention.

Je prépare mes pinceaux lavis, ici un pinceau lavis n°3 Raphaël, un pinceau à calligraphie Léonard n°10 et, j’ utilise une encre de qualité,l’encre de chine Pébéo me convient très bien. je prépare à coté trois gobelets, un pour l’eau, rincer mes pinceaux, un d’encre noire, et un qui servira au lavis d’encre( encre diluée).