29 Nov

Fluidité de l’aquarelle

 Je reviens en ce moment au plaisir de peindre à l’aquarelle. J’aime particulièrement travailler avec cette technique qui mélange eau et pigments colorés.

L’eau a quelque chose de thérapeutique. J’ai le sentiment qu’au fur et à mesure que je peins, ce qui se voit sur la feuille rejoint ce qui se passe à l’intérieur de moi.  il y a un effet miroir subtil et profond.

Cette reliance, Jeanne Carbonetti auteure du livre « Le tao de l’aquarelle » en parle avec beaucoup de justesse.

Vous y trouverez  pour ceux qu’un autre approche purement technique intéresse, une philosophie, à travers de très beaux exemples et des explications simples.

De quoi vous lancer aussi!

 

Cette semaine vous trouverez également dans mon deuxième tutoriel des explications avec des cartes /aquarelles que je crée actuellement. 

Je vous y montrerais des  étapes dans la réalisation et des outils techniques sur les outils utilisés.

06 Nov

Derrière la feuille

Ce mois-ci je vais vous présenter de nouveaux dessins/mots.

 

Pour ces dessins, j’utilise du papier Moulin du coq/ multi-techniques avec un grammage de 185g/m2. Le format est du A4 ( 21×29,7 cm). J’utilise beaucoup de papiers différents, ils conduisent aussi en quelque sorte les formes et les couleurs qui vont s’y poser. En fait tout est une histoire de complémentarité !

C’est la ligne qui commence, puis les mots viennent s’inscrire. Ensuite, les éléments, couleurs, courbes, trouvent chacun leurs places au fur et à mesure. Combien de temps me demanderez-vous pour l’élaboration de ce dessin, « L’étendue » par exemple ? Entre trois et cinq heures.

                                                                             

Je suis en train de poursuivre mes dessins pour mon prochain jeu de cartes. En parallèle, je continue plusieurs peintures que je vous montrerais prochainement et des études au crayon et encre sépia.

 

A bientôt,

 

Urielle.